Programme 2016-2017

Understanding Natural Language with Textual Inference

Conférencier : Han Ren (School of Foreign Languages and Literature, Wuhan University)

Date et lieu : mercredi 21 juin, 10h, Maison des sciences de l’homme, salle 220

Résumé :
Understanding natural language is a critical issue in Natural Language Processing, which refers to the ability of translation between computers and human language. As a complex task, Natural Language Understanding needs computers to understand texts in multiple linguistic layers : lexicology, syntax, semantics and discourse. However, how to incorporate and share the knowledge of all such linguistic layers for natural language understanding still remains a challenging issue. This speech will give a brief introduction to Textual Inference, which offers a mechanism to represent and analyze texts by leveraging various types of knowledge, helping computers to understand human language more precisely and effectively. The speech will also show our research advances related to Textual Inference and its application in Question Answering and Language Teaching.


Pour une transphonologie ou l’exploration d’une didactique de la linguistique

Conférencier : Michael Grégoire (LRL, Université Clermont Auvergne)

Date et lieu : jeudi 13 avril, 16H15, Maison des sciences de l’homme, salle 332

Résumé : ci-joint.


Le soir même... l’imparfait défocalisait

Conférencier : Bert PEETERS (School of Languages and Linguistics Griffith University, Australia)

Date et lieu : vendredi 25 novembre, 10h, MSH, amphi 125

Résumé :
Les usages narratifs de l’imparfait ont fait l’objet de multiples analyses, dont celles de Berthonneau et Kleiber. Nous partirons d’un exemple concret, à savoir le fameux « Le soir même, il était son amant » de Guy de Maupassant, évoquerons ce qu’on en a dit dans la littérature spécialisée, puis montrerons l’intérêt d’une approche interlocutive fondée sur les notions de focalisation et de défocalisation. Une série d’autres séquences attestées du type "Le soir même, il + IMPF", présentées en contexte, seront ensuite envisagées afin de continuer à illustrer cette approche qui remet l’interlocuteur au centre de l’acte communicatif, et d’examiner les propriétés défocalisantes des imparfaits qui précèdent et/ou suivent.

A télécharger