(2015) Ngandeu Joseph Blaise

Apprentissage du français dans une université anglophone au Cameroun : de l’expérience du quasi-synchrone à un nouveau modèle d’intégration des TIC

- Axe DALI (Dispositifs, Apprentissage en Ligne et Interactions) http://lrl.univ-bpclermont.fr/spip....
- Directeur : Thierry Chanier
- Spécialité : Sciences du langage/ didactique
- Thèse ayant reçu le soutien du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de L’ambassade de France au Cameroun.

- Date de soutenance ; 15 octobre 2015

- Membres du jury

Professeur Bruno DE LIEVRE, Université du Mons (rapporteur) Professeur Thierry CHANIER, Université Blaise Pascal (Directeur) Professeur Jean-François BOURDET, Université du Mans (rapporteur) Professeur Daniel PERAYA, Université de Genève (examinateur)

Mon CV

- Résumé

Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) font désormais partie du paysage de nombreux établissements d’enseignement supérieur, secondaire et même primaire en Afrique. Les avantages pour l’Institution, l’enseignant et l’apprenant sont avérés (Mvoto Meyong, 2010). Cependant les expériences, à l’échelle des établissements de formation, sont encore peu nombreuses et peu concluantes. Cette thèse porte sur l’intégration des TIC dans un cours de français pour anglophones à l’université de Buéa au Cameroun. Le cours traditionnel, dans sa version uniquement présentiel en classe, se déroule dans un contexte limitant fortement la satisfaction d’objectifs pédagogiques essentiels. En effet, les effectifs pléthoriques, le peu de temps alloué à la formation, l’hétérogénéité des groupes d’apprenants font que les compétences de production ainsi que les compétences en interaction des intéressés ne peuvent être développées. En réponse à cet existant, cette thèse, de type recherche-action, présente un dispositif hybride articulant travail en classe et dans le centre technologique de l’université. Là sont offertes des activités de communication en petits groupes dans une modalité quasi-synchrone. Cette modalité, peu souvent étudiée dans la littérature de recherche, offre une alternative réaliste aux environnements synchrones peu fiables, compte tenu de l’état des réseaux et de l’Internet dans cette partie du monde. Afin d’étudier si ce nouveau dispositif de formation permet de dépasser les difficultés évoquées et de faciliter l’apprentissage, je l’ai déployé deux années successives, en l’entourant d’un protocole de recherche. Les données recueillies m’ont permis d’analyser les interactions, de mettre en évidence les traces d’apprentissage. Mais cette double expérimentation apporte aussi un nouvel éclairage au travers de l’analyse des obstacles qui ont handicapé la mise en œuvre du dispositif technopédagogique. Je questionne le modèle d’intégration des TIC qui traditionnellement concentre toutes les ressources en un seul endroit, sans tenir compte des contextes technologiquement limités. J’esquisse une voie alternative destinée, grâce à l’apprentissage mobile, à intégrer les TIC dans des dispositifs de formation de langues et un contexte technologique proches de notre situation prototypique. Mots-clés : formation hybride, forum de discussion, interaction en ligne, communication quasi- synchrone, ALAO, Apprentissage des langues assisté par le mobile.

Mots- clés : TICE, Français langue étrangère (FLE), Dispositif, motivation, apprentissage

Publications Ngandeu, J. B., Chanier, T. (2012). Integrating interaction through CMC for French as a second language in the Anglophone context in Cameroon : the Melff project at the University of Buea. EuroCALL 2012, Gothenburd, 22 - 25 août http://edutice.archives-ouvertes.fr...


Courrier électronique ngandeu.blaise@ubuea.cm

Institution d’appartenance : Université de Buea- Cameroun

A télécharger