Travaux effectués

Extension théorique et empirique de la thèse sémantique de l’« Indexicalité du Sens », fondée sur les « propriétés extrinsèques » définies par Pierre Cadiot et François Nemo :
- Introduction des notions d’homologation directe, d’équilibre phénoménologique, de mise en extension / intension, d’individuation et de procédé de conceptualisation. Définition des catégories du nom, de l’adjectif et de la préposition.
- Intégration de la polysémie, des phénomènes tropiques (métaphore, métonymie et synecdoque), du problème des « référents évolutifs », du problème de l’emploi direct de commencer, des prépositions à, de et dans, des emplois non paradigmatiques de il, de la nature du nom propre, de la distinction entre désignation / dénomination, du problème de la place de l’adjectif épithète, etc.
- Amorce d’extension vers une théorie phénoménologique de l’esprit : généralisation du processus d’interprétation et intégration à l’activité onirique, étude théorique de l’acquisition du langage et du développement cognitif de l’enfant.
- Elaboration d’une théorie énonciative sur l’emploi des articles du français, en collaboration avec Lidia Fraczak.