Description

Le projet ELLIPSE propose de mener une étude interdisciplinaire novatrice de la notion linguistique de l’ellipse en l’intégrant dans un concept plus large de « non expression » dans le discours verbal et non-verbal. Il vise la collaboration scientifique entre trois laboratoires de l’UBP (LRL, ACTé et CELIS) autour d’un objet commun qu’est l’ellipse à partir de points de vue différents, mais convergents. En tant que notion linguistique, l’ellipse renvoie à un matériel formellement absent, mais présent au niveau de l’interprétation. Elle peut être ainsi intégrée à un procédé plus général du non-dit ou de l’implicite qui correspond à l’intuition d’un matériel sémiotique non explicite dont le contenu est « récupérable » dans la communication à partir des éléments présents. Mais le non-dit ne renvoie pas toujours à un énoncé elliptique, car ce qui n’est pas dit peut être exprimé par une présupposition, le contexte, la communication non verbale ou même par absence de communication. Nous poursuivons trois objectifs majeurs :

  • 1. délimiter le concept d’ellipse par rapport au concept de non-dit en s’appuyant sur des données et des approches variées, propres aux disciplines impliquées ;
  • 2. mettre en évidence les éléments formels (descriptibles et repérables) qui constituent les indices du non-dit dans les différents types de discours ;
  • 3. présenter les conséquences de l’ellipse pour la pratique rédactionnelle, avec application aux domaines de la communication, de la traduction, du journalisme, et de la didactique.