Principal domaine de recherche

la syntaxe latine, avec, toutefois, une ouverture très large sur les problèmes d’énonciation et de style.
Approche plurielle : syntaxique mais aussi morphologique, sémantique et pragmatique.
Etude sur corpus (textes de différents genres littéraires s’échelonnant du latin préclassique au latin tardif) pour aboutir, à partir de l’étude de l’usus, à des mises au point théoriques, concernant par ex. les notions de « complétive », de « circonstancielle » et de « relative », d’ « apposition » et de « coordination », de « grammaticalisation » et de « lexicalisation », de « macro-syntaxe » et de « micro-syntaxe » ou de « valence », de « rection » et d’ « incidence ».