Projet ALIPE (Acquisition de la Liaison et Interactions Parents Enfants)
Projet Acquisition de la Liaison et Interactions Parents Enfants

L’objectif de ce projet est double : dans un premier temps, il s’agira d’étudier les modalités d’acquisition du phénomène de liaison chez les locuteurs du français maternel en nous basant sur l’analyse de corpus denses recueillis en situation naturelle d’interaction entre les enfants et leurs parents. En nous basant sur la théorie de l’acquisition du langage basée sur l’usage définie par Tomasello (2003), nous mettrons en relation les productions parentales et enfantines afin de mesurer l’impact du discours parental sur la vitesse et la qualité de l’acquisition de la liaison chez les enfants. Dans un second temps, notre étude des corpus visera à caractériser le discours adressé à l’enfant (ou CDS, Child Directed Speech) au niveau de la production des liaisons. En effet, il est convenu que les adultes modulent leur langage lorsqu’ils s’adressent à leur enfant : les énoncés sont plus courts, la syntaxe plus simple, le débit de parole plus lent (pour un résumé, voir Jisa et Richaud (1994)). Cependant, la littérature ne fait pas allusion à des spécificités du CDS au niveau de la liaison. Dans cet objectif, nous comparerons les productions parentales en fonction de l’adresse de leurs énoncés afin de relever des différences entre discours adressé à l’adulte et discours adressé à l’enfant. Nous mettrons ensuite ces observations en relation avec les productions enfantines.

Plusieurs corpus denses seront à la base de nos observations. Une première série de corpus est issue du projet ANR 5 Phonlex. Pour ce projet, trois fillettes ont été enregistrées à leur domicile en situation naturelle d’interaction avec leurs parents. Les séances d’enregistrement ont duré environ une heure et ont été répétées une fois par jour pendant une semaine. Le même protocole a été répété huit mois plus tard pour chacune des fillettes afin d’observer leur développement linguistique. Dans le but de couvrir une large période d’acquisition, les fillettes étaient âgées de 28, 36 et 40 mois lors de la première semaine du protocole. Une deuxième série de corpus viendra s’ajouter à ceux précédemment cités.

L’ensemble des données (enregistrements anonymisés, transcriptions, annotations) sont disponibles sur le site de diffusion des données du laboratoire :

http://lrl-diffusion.univ-bpclermont.fr/