Séminaire (axe SPD) L'adjectif anglais dans une perspective enactive (27/02/2014)
Conférencier : Didier BOTTINEAU

Conférencier : Didier BOTTINEAU
Thème : L’adjectif anglais dans une perspective enactive
Date : jeudi 27 février 2014, 17h15-19h15, salle 430 à Gergovia

Résumé : La grammaire enactive s’intéresse à la parole dans une langue donnée en tant que processus incarné de coordination cognitive intersubjectivement distribuée : en orchestrant des actes phonatoires signifiants (lexique, morphologie, syntaxe, prosodie), quel types d’actes de conscience un individu est-il à même de faire advenir dans le rapport intersubjectif (exophasie) et intrasubjectif (endophasie, discours intérieur réflexif, "pensée" dans sa manifestation verbalisée) ? On s’intéressera ici à la contribution spécifique de l’adjectif dans la production du sens par l’énoncé anglais, en se concentrant sur trois propriétés : (i) le contraste entre l’antéposition de l’adjectif du groupe nominal et la postposition des emplois prédicatifs ; (ii) l’ordre sémantique et pragmatique des adjectifs antéposés au nom ; (iii) le rôle de la submorphémie lexicale et cognématique dans le profilage de l’apport adjectival et la spécification des rapports sémantiques reliant les notions entre elles. Dans ce domaine, on présentera un état actuel de l’inventaire des constructions cognémiques en morphologie dérivationnelle, et on évoquera quelques cas d’alternances de bases lexicales organisées par la submorphémie (comme big et tall vs little et small) avec leurs portées sémantique et pragmatique illustrées par des exemples en contexte tels que l’alternance small / little dans la traduction de "petit village gaulois" dans les albums d’Astérix.